Opération de police à la Zad de l’Amassada

7 février 2019

Les occupants du « hameau libre de l’Amassada » à Saint-Victor-et-Melvieu, dans l’Aveyron, ont reçu la visite de la police ce jeudi 7 février. Ils luttent sur place depuis plus de quatre ans, opposés au projet d’implantation d’un méga transformateur électrique, porté par RTE (Réseau de transport d’électricité).

« Les cinq personnes présentes sur le site pour la nuit de mercredi à jeudi ont été placées en garde à vue vers 9 h, explique à Reporterre Victor Vernhet, agriculteur exploitant les terres de l’Amassada. Mais il n’y a pas d’expulsion du site, les policiers sont partis. »

Devant l’urgence de la situation, les occupants ont lancé un appel à l’aide sur leurs réseaux pour tenter de maintenir leurs positions, eux qui ont déjà édifié des barricades de fortune composées de pneus et de palettes pour rendre très difficile l’accès à la zone depuis la concrétisation des menaces d’expulsion à la mi-janvier. En réaction à l’opération de police, les opposants au projet sont en cours de rassemblement devant la gendarmerie de Saint-Affrique.

« C’est un coup pour faire appliquer les 2.000 euros d’astreintes en cas de présences sur la zone », estime Victor Vernhet. En janvier, les occupants avaient en effet reçu la visite d’un huissier venu leur notifier la décision du tribunal de grande instance de Rodez d’évacuer les lieux. Cette ordonnance d’expulsion prévoyait une astreinte de 2.000 euros par jour et par infraction constatée. « La zone est devenue interdite car elle est désormais propriété de RTE, dit Victor Vernhet. C’est une manière d’appliquer une pression financière, une nouvelle forme de violence pour éviter une évacuation de force. »

  • Source : Alexandre-Reza Kokabi (Reporterre) et La Dépêche



Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre.

Lire aussi : En Aveyron, la bataille contre le transformateur électrique entre dans une nouvelle phase

Photo : l’Amassada, sur la commune aveyronnaise de Saint-Victor-et-Melvieu (© Grégoire Souchay/Reporterre)



21 février 2019
Quatre portraits du président Macron emportés par des activistes climatiques
Lire sur reporterre.net
21 février 2019
Les énergies fossiles à l’origine du noircissement de la glace de l’Arctique
Lire sur reporterre.net
20 février 2019
250 manifestants contre le méthaniseur de Gramat, dans le Lot
Lire sur reporterre.net
18 février 2019
Les personnels du ministère de la Transition écologique veulent aussi manifester le 15 mars
Lire sur reporterre.net
18 février 2019
L’Allemagne prépare une loi à 100 millions d’euros pour sauver les insectes
Lire sur reporterre.net
18 février 2019
La pêcherie française cause la mort de milliers de dauphins, selon Sea Sphepherd
Lire sur reporterre.net
16 février 2019
Faute de soutien public, un centre de soins aux animaux en détresse ferme ses portes
Lire sur reporterre.net
16 février 2019
Des experts de l’ONU déplorent les atteintes aux libertés du gouvernement français
Lire sur reporterre.net
15 février 2019
À Dijon, les 38 faucheurs d’OGM ont été relaxés
Lire sur reporterre.net
15 février 2019
Barrages routiers en Argentine contre l’exploitation du lithium
Lire sur reporterre.net
14 février 2019
Manifestations : le Parlement européen critique Paris
Lire sur reporterre.net
14 février 2019
La FNSEA poursuit sa domination des chambres d’agriculture
Lire sur reporterre.net
14 février 2019
Le Premier ministre a reçu les ONG de l’Affaire du siècle
Lire sur reporterre.net
13 février 2019
Poursuites-bâillons : une victoire judiciaire contre l’empire Bolloré
Lire sur reporterre.net
13 février 2019
Le Queensland dévasté par la pire inondation jamais vue en Australie
Lire sur reporterre.net




THEMATIQUE    Luttes
30 janvier 2019
Dans le Diois poussent les champignons de l’autonomie
Chronique
21 février 2019
Sept millions de Français pâtissent de la précarité énergétique
Info
20 février 2019
Ruffin face à son destin
À découvrir


Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre

Sur les mêmes thèmes       Luttes