L’argent au service des gens, l’utopie en action de la Nef

16 avril 2018 / Association La Nef

  • Présentation du livre par son éditeur :

Faire circuler l’argent en respectant les humains et en créant du lien social, tel est le pari que font en 1978 une douzaine de personnes. S’inspirant des intuitions de Rudolf Steiner, elles vont expérimenter, pas à pas, différentes manières d’agir avec l’argent par le don ou par le prêt. Au sein de l’Association La Nef, créée en 1979, elles vont collecter des fonds qui seront ensuite affectés au soutien et au développement de projets où l’humain est toujours mis au centre. Malgré les obstacles, elles arriveront à imposer un nouveau regard sur l’argent, non pour que celui-ci serve à enrichir davantage ou à creuser des inégalités, mais pour qu’il puisse « relier les hommes ». C’est cette aventure qui est racontée dans ce livre.

La vitrine bancaire que représente la Nef n’est que la face émergée d’un projet plus vaste qui est portée par l’association La Nef, née en 1978. Celle-ci n’a pas disparu, une fois la société financière du même nom créée dix ans plus tard. Elle a accompagné cette structure bancaire dans sa constitution et son développement, et elle poursuit toujours son action que ce soit en lançant des outils de don (un fonds de dotation) ou de formation (une université citoyenne). Mais au-delà de ces outils, c’est la réflexion qui les précède qui donne tout son sens à ce projet. Les différentes qualités de l’argent (argent de consommation, argent de prêt, argent de don), la place de l’économie dans la trilogie républicaine (incarnant la fraternité), le regard porté sur l’humain comme un être qui ne se réduit pas à la vision utilitariste des économistes, constituent le fondement de cette aventure. »
Patrick Viveret

  • Ce récit a été écrit à partir de la transcription d’entretiens réalisés en 2013 par Béatrice Barras avec Jean-Pierre Bideau, Philippe Leconte, Serge Alquier et Catherine Nouyrit et d’entretiens complémentaires réalisés en 2014 et 2015 par Michel Lulek avec Jean-Pierre Caron, Marie-Thérèse Ducourau, Patrick Sirdey, Corinne Nouyrit-Seignez, Jean-Luc Seignez, Jean-Claude Detilleux, Béatrice Barras, Philippe Clairfayt et, à nouveau, Jean-Pierre Bideau, Serge Alquier, Philippe Leconte.

  • Pour que l’argent relie les hommes. 40 années de réflexion et d’expérimentation, de l’association La Nef, éditions Repas, 2018, 160 p., 17 €.



Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre.
20 avril 2018
Zad de Notre-Dame-des-Landes : « Nous voulons stopper l’escalade de la tension et obtenir le temps »
Info
11 avril 2018
Journée tendue à l’université de Tolbiac
Reportage
20 avril 2018
Les usagers des transport prennent la parole pour défendre le train
Tribune


Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre