Le pseudo prix Nobel d’économie couronne un économiste minorant les effets du changement climatique

10 octobre 2018

Le 50e prix de la Banque royale de Suède - souvent appelé, à tort, prix Nobel d’économie - a été attribué lundi 8 octobre aux Étasuniens William Nordhaus et Paul Romer, qui ont décrit les vertus et nuisances de l’activité économique sur le climat.

William Nordhaus, 77 ans, professeur à l’université de Yale, s’est spécialisé dans la recherche des conséquences économiques du réchauffement climatique. Il a été le premier, dans les années 1990, à modéliser le lien entre l’activité économique et le climat en conjuguant les théories et l’expérience tirées de la physique, de la chimie et de l’économie, a expliqué le jury Nobel.

Problème, comme le rappelle sur le site d’Alternatives économiques Antonin Pottier, auteur de Comment les économistes réchauffent la planète, les analyses de Nordhaus ont conduit à minorer l’importance du changement climatique, considérant comme acceptable pour l’économie un réchauffement de... 3,5 °C. Alors que 2 °C est considéré par les climatologues comme un seuil au-delà duquel le climat serait bouleversés avec des conséquences irréversibles.

Dans le scénario décrit par Nordhaus, la trajectoire optimale conduit à un réchauffement de 3,5 °C en 2100.

L’annonce de ce Nobel coïncide avec la publication d’un rapport alarmiste des experts climat de l’ONU (Giec) qui appellent à des transformations « sans précédent » pour limiter le réchauffement climatique. Soit bien loin du scénario tranquille conseillé par le pseudo prix Nobel.




Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre.


16 octobre 2018
Le mécanisme des inondations dans l’Aude - un phénomène appelé à se répéter
Lire sur reporterre.net
16 octobre 2018
Remaniement : Castaner à l’Intérieur, Travert s’en va et laisse l’Agriculture à Didier Guillaume
Lire sur reporterre.net
16 octobre 2018
Un leader paysan assassiné dans l’Amazonie brésilienne
Lire sur reporterre.net
16 octobre 2018
En Grande-Bretagne, des opposants bloquent des opérations de fracturation hydraulique
Lire sur reporterre.net
15 octobre 2018
53 personnes portent plainte en raison de la présence de glyphosate dans leur urine
Lire sur reporterre.net
15 octobre 2018
L’île d’Oléron contrainte d’accepter l’implantation d’un MacDonald’s
Lire sur reporterre.net
15 octobre 2018
Des pluies torrentielles dans l’Aude font six morts
Lire sur reporterre.net
15 octobre 2018
Les écologistes progressent fortement aux élections en Bavière, Belgique et Luxembourg
Lire sur reporterre.net
13 octobre 2018
Une indigène élue pour la première fois députée au Brésil
Lire sur reporterre.net
12 octobre 2018
Des étudiants des grandes écoles lancent un manifeste pour le climat
Lire sur reporterre.net
10 octobre 2018
Le pseudo prix Nobel d’économie couronne un économiste minorant les effets du changement climatique
Lire sur reporterre.net
10 octobre 2018
Uranium : une société chinoise va lancer de nouvelles prospections au Niger
Lire sur reporterre.net
10 octobre 2018
L’ASN devrait s’occuper de sécurité, juge le candidat à sa présidence
Lire sur reporterre.net
10 octobre 2018
La justice somme les Pays-Bas de lutter davantage contre le changement climatique
Lire sur reporterre.net
10 octobre 2018
Au Brésil, la protection de onze nouvelles réserves du Rondonia est abolie
Lire sur reporterre.net




THEMATIQUE    Economie
16 octobre 2018
À Roubaix, les jardins familiaux rendent la ville de plus en plus verte
Alternative
17 octobre 2018
Didier Guillaume, un ministre de l’Agriculture qui aime la bio ?
Info
17 octobre 2018
Bure : sans le prévenir, le tribunal juge l’écrivain Gaspard d’Allens
Info


Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre

Sur les mêmes thèmes       Economie