Le nucléaire n’est pas bon pour le climat

Étrange obsession française : parier sur une énergie devenue marginale dans le monde, plus coûteuse que les énergies renouvelables, et créant des risques incommensurables. Mais le nucléaire n’est pas seulement le signe de la faillite de la classe dirigeante du pays. Il exprime une vision du monde dépassée, rêvant d’une croissance sans limite et permettant de maintenir un ordre inégal et autoritaire. Face au climat, il nous faut repasser par la raison : les voies de l’avenir sont une économie vraiment sobre et reposant sur les énergies renouvelables.

• Seuil, collection Libelles, 4,50 €, 60 p.









Autres articles :

  • Le nucléaire n’est pas bon pour le climat

  • Que crève le capitalisme

  • Notre-Dame-des-Landes

  • Tout est prêt pour que tout empire. 12 leçons pour éviter la catastrophe

  • Cuando las desigualdades destruyen el medioambiente

  • Pour sauver la planète, sortez du capitalisme

  • La guerre secrète des OGM

  • Gaza, la vie en cage

  • Fin de l’Occident, naissance du monde

  • L’oligarchie ça suffit, vive la démocratie

  • Comment les riches détruisent la planète

  • La révolution biolithique