De lourdes amendes requises contre une éleveuse opposée à l’abattage de ses canards

7 novembre 2018

Dans le procès de l’éleveuse de canards et du syndicat ELB (Euskal Laborarien Batasuna, équivalent de la Confédération paysanne au Pays basque), qui ont fait obstacle à l’abattage de 1.800 canards à Barcus (Pyrénées-Atlantiques), la procureure de la République de Pau, Cécile Gensac, a requis, lundi 5 novembre, des peines d’amende ainsi que de la prison avec sursis.

Pour le non respect des arrêtés ministériels et préfectoraux imposant l’abattage préventif de ses canards, l’éleveuse encourt trois amendes de 400 à 800 €. Pour avoir fait obstacle aux opérations d’abattage, fait qu’elle conteste, une peine de prison de trois mois avec sursis est demandée par le parquet. L’exploitation qu’elle dirige risque une amende de 5.000 € pour l’obstruction, 750 et 1.500 € pour le non-respect des arrêtés.

À l’encontre du syndicat ELB, Cécile Gensac réclame 10.000 € d’amende. « Il vient assumer, revendiquer et se satisfaire des actions menées, eh bien ! qu’il assume jusqu’au bout », a estimé la procureure.

« La procureure réclame de lourdes sanctions pour une action syndicale de lutte contre l’industrialisation de l’agriculture et pour sauvegarder nos pratiques, nos systèmes et nos savoir-faire », a réagi la Confédération paysanne dans un communiqué.

« Reste que les canards en question étaient sains, comme l’avaient confirmé des examens réalisés sur cette ferme. (…) Aujourd’hui, la responsabilité des transports d’animaux vivants dans les systèmes industriels dans la propagation de la grippe aviaire est avérée scientifiquement, contrairement à celle de l’élevage plein air et des systèmes “autarciques”. Autant d’éléments qui n’ont pas été pris en compte dans ce réquisitoire, sourd à la mobilisation citoyenne », poursuit le syndicat.




Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre.

Lire aussi : Grippe aviaire : le système industriel en est responsable, affirment les éleveurs fermiers



19 avril 2019
Notre-Dame, site désormais pollué par le plomb ?
Lire sur reporterre.net
19 avril 2019
Un recours au Conseil d’État demande l’interdiction des grenades GLI-F4
Lire sur reporterre.net
18 avril 2019
Le dioxyde de titane, alias E171, sera interdit en janvier 2020
Lire sur reporterre.net
17 avril 2019
La société Arkolia confirme son projet de méga centrale solaire sur le Larzac
Lire sur reporterre.net
17 avril 2019
Un nouvel observatoire pour évaluer l’action des députés européens
Lire sur reporterre.net
17 avril 2019
Blocages à Londres : Extinction Rebellion réclame un « état d’urgence climatique »
Lire sur reporterre.net
16 avril 2019
Plus de 200 perturbateurs endocriniens retrouvés dans nos eaux de surface
Lire sur reporterre.net
15 avril 2019
L’exportation du lait européen en Afrique est nuisible, alerte un collectif d’ONG
Lire sur reporterre.net
15 avril 2019
Le glyphosate interdit au Vietnam
Lire sur reporterre.net
15 avril 2019
La manifestation pour la liberté de manifester brutalement empêchée à Toulouse
Lire sur reporterre.net
13 avril 2019
Appel à manifester pour les libertés samedi 13 avril
Lire sur reporterre.net
10 avril 2019
La fonte des glaciers fait monter le niveau de la mer à un rythme de plus en plus rapide
Lire sur reporterre.net
9 avril 2019
Le tribunal suspend les travaux de la déviation de Beynac, en Dordogne
Lire sur reporterre.net
9 avril 2019
La période d’avril 2018 à mars 2019 est la plus chaude jamais enregistrée en Europe et à l’échelle mondiale
Lire sur reporterre.net
8 avril 2019
Grenouilles et crapauds menacés d’extinction à cause d’un champignon
Lire sur reporterre.net




THEMATIQUE    Agriculture
27 mars 2019
L’eusko basque, première monnaie locale européenne
Alternative
23 avril 2019
Rénovation énergétique des bâtiments : l’inquiétant retard français
Tribune
24 avril 2019
Le combat des proches de Zineb Redouane pour que justice soit faite
Reportage


Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre

Sur les mêmes thèmes       Agriculture