Aux États-Unis, un juge considère la désobéissance civile comme une « nécessité » contre le changement climatique

5 juillet 2018

Pendant près d’un an, des centaines de manifestants ont défilé dans le Massachusetts pour stopper la construction d’un gazoduc à haute pression, qui aurait parcouru une dizaine de kilomètres à travers le quartier de Boston West Roxbury. 200 personnes ont été arrêtées, et certains d’entre elles ont fait l’objet d’accusations criminelles pour intrusion et perturbation de l’ordre public.

Le 3 juillet, les 13 derniers manifestants accusés ont été jugés non responsables par un juge du Massachusetts, qui a dit que les effets potentiels sur l’environnement et la santé publique du pipeline — y compris le risque de changement climatique — rendaient la désobéissance civile légalement « nécessaire ».

D’après le Climate Disobedience Center, qui a soutenu les manifestants, c’est la première fois qu’un juge estime le caractère « nécessaire » pour ces gens-là d’agir afin afin de prévenir un préjudice plus important.

Le juge a permis à chaque accusé de parler pendant deux minutes pour expliquer ses raisons d’agir directement contre le pipeline. À la fin des témoignages, il a déclaré les accusés « non responsables » — l’équivalent civil de la non-culpabilité — sur la base de la nécessité.

C’est une rare bonne nouvelle pour le mouvement climatique états-unien, qui a vu une augmentation de la criminalisation de la protestation environnementale ces dernières années, et pour les manifestants de West Roxbury, car même s’ils n’ont pas empêché le pipeline de devenir opérationnel, ils ont obligé la compagnie Spectra Energy à admettre officiellement qu’elle n’avait pas de plan de sécurité en cas de défaillance catastrophique.




Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre.


16 octobre 2018
Le mécanisme des inondations dans l’Aude - un phénomène appelé à se répéter
Lire sur reporterre.net
16 octobre 2018
Remaniement : Castaner à l’Intérieur, Travert s’en va et laisse l’Agriculture à Didier Guillaume
Lire sur reporterre.net
16 octobre 2018
Un leader paysan assassiné dans l’Amazonie brésilienne
Lire sur reporterre.net
16 octobre 2018
En Grande-Bretagne, des opposants bloquent des opérations de fracturation hydraulique
Lire sur reporterre.net
15 octobre 2018
53 personnes portent plainte en raison de la présence de glyphosate dans leur urine
Lire sur reporterre.net
15 octobre 2018
L’île d’Oléron contrainte d’accepter l’implantation d’un MacDonald’s
Lire sur reporterre.net
15 octobre 2018
Des pluies torrentielles dans l’Aude font six morts
Lire sur reporterre.net
15 octobre 2018
Les écologistes progressent fortement aux élections en Bavière, Belgique et Luxembourg
Lire sur reporterre.net
13 octobre 2018
Une indigène élue pour la première fois députée au Brésil
Lire sur reporterre.net
12 octobre 2018
Des étudiants des grandes écoles lancent un manifeste pour le climat
Lire sur reporterre.net
10 octobre 2018
Le pseudo prix Nobel d’économie couronne un économiste minorant les effets du changement climatique
Lire sur reporterre.net
10 octobre 2018
Uranium : une société chinoise va lancer de nouvelles prospections au Niger
Lire sur reporterre.net
10 octobre 2018
L’ASN devrait s’occuper de sécurité, juge le candidat à sa présidence
Lire sur reporterre.net
10 octobre 2018
La justice somme les Pays-Bas de lutter davantage contre le changement climatique
Lire sur reporterre.net
10 octobre 2018
Au Brésil, la protection de onze nouvelles réserves du Rondonia est abolie
Lire sur reporterre.net




THEMATIQUE    Luttes
17 octobre 2018
Peut-on avoir un smartphone et être écolo ?
Une minute - Une question
16 octobre 2018
À Roubaix, les jardins familiaux rendent la ville de plus en plus verte
Alternative
16 octobre 2018
Le changement climatique interpelle les citoyens, mais pas les dirigeants de Rhône-Alpes
Chronique


Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre

Sur les mêmes thèmes       Luttes